Sciences

Tout ce qui a trait aux sciences, sauf les mathématiques.

La loi de Henry

J'ai lu le livre appelé "La journée désastreuse de M.Murphy" de Peter J.Bentley, dans le que l'auteur explique, à travers le déroulement d'une journée de la vie quotidienne, les petits tracas du quotidien d'un point de vue scientifique.

Par exmeple, le moment où l'on prend une douche et qu'on glisse sur la savonette est l'occasion de présenter, de façon simple, la composition et les propriétés du savon. Ensuite, en évoquant le rasage devant le miroir, il nous raconte le pourquoi des poils d'un point de vie biologique. 

Le Chapitre 5 sur les explosions de liquides (qui arrivent parfois lorsque l'on chauffe un récipient étroit dans un micro-ondes) est assez intéressant. Bentley explique la loi de Henry, qui explique pourquoi, étant donné qu'au sommet d'une montagne, la pression est bien moindre qu'au niveau de la mer, la température d'ébullition de l'eau est bien plus faible.

Il revient en particulier sur les mésaventures de Darwin lors d'une expédition dans les Andes, qui avec ses compagnons de voyage, a laissé des pommes de terre cuire toute la nuit dans l'eau bouillante, pour que le lendemain matin elles soient toujours aussi dures.  Il rapporte que ses deux compagnons ont résolu le problème de la façon suivante : "Cette maudite marmite (qui était neuve) a décidé de ne pas faire bouillir les pommes de terre".

C'est grâce à la cocotte-minute que le problème est résolu de nos jours ! Car si la pression augmente, le point d'ébullition du liquide devient plus élevé et le liquide doit chauffer davantage pour se trasformer en gaz, donc la cuisson est d'autant plus rapide.

 

Mention spéciale au chapitre 8 sur les déjections volatiles, où on apprend enfin pourquoi les oiseaux n'arrêtent pas de chier ! Ils n'not pas de vessie et n'ont qu'une seule ouverture pour pipi/caca :)

Le Père Noël d'un point de vue scientifique

Le Père Noël ?...........Soyons sérieux un instant !

Il y a approximativement deux milliards d'enfants (moins de 18 ans)sur Terre.

Cependant, comme le Père Noël ne visite pas les enfants Musulmans, Hindous, Juifs ou Bouddhistes, ceci réduit la charge de travail pour la nuit de Noël a 15% du total, soit 378 millions.

En comptant une moyenne de 3.5 enfants par foyer, cela revient à 108 millions de maisons, 54 millions en présumant que chacune comprend au moins un enfant sage.

Le Père Noël dispose d'environ 31 heures de labeur dans la nuit de Noël, grâce aux différentiels fuseaux horaires et a la rotation de la Terre, dans l'hypothèse qu'il voyage d'Est en Ouest, ce qui parait d'ailleurs logique. Cela revient à 967,7 visites par seconde.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×