Les JO de Vancouver version calembour

Dans les coulisses des JO, les commentateurs de France 2 doivent s'en donner à coeur joie hors antenne avec des vannes sur les noms des athlètes car parfois on a droit à un petit calembour ni vu ni connu, qui passerait presque inaperçu si on ne venait pas nous même de faire la vanne juste avant ! 

Le canadien Didier Cuche, star de la descente homme, en a fait les frais quand on a eu droit à un "il a la flamme, Cuche" bien senti de la part du journaliste français qui commentait sa course.

Autre cible de cet humour dévastateur, la luge féminine avec la russe Alexandra Rodionova qui a inspiré le commentaire suivant  "Rodionova en tout cas, est sur la bonne longueur d'onde".

Aller, deux autres avec le patinage : devant le fiasco de Joubert on a eu un beau "il faut sauver le soldat Brian", et Candeloro a osé "ce n'est pas un Lysacek en bois qu'on voit là" pendant la belle prestation de l'américain.

Aha, on est mort de rire !!!!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site